Festival du Roman Noir et Social de Vitry 4ème Edition, du 1er au 3 décembre 2023

PATERNOLLI Philippe

Né un premier janvier, ce qui ne constitue pas un exploit, mais m’a permis de ne jamais travailler le jour de mon anniversaire. Et pour que ce soit simple à me rappeler, c’était le 01/01/61.

Enfance, adolescence et acné au Square Paul Algis, cité HLM de Vaires/Marne en Seine-et-Marne.

Après quelques petits boulots dans le BTP, trouve une place au chaud dans l’administration fiscale et commence une vie provinciale : Nîmes, Blois, Mazamet, Albi, Marseille, Aix-en-Provence…

Commence à écrire en 89, sans que cela n’ait rien de révolutionnaire et sans savoir pourquoi au juste. Poursuis sur ma lancée, prends l’habitude d’écrire une ou deux pages tous les midis plutôt que d’aller déjeuner, ce qui me permet de ne pas emmerder femme et enfants avec mes conneries, me rends à l’évidence qu’à force de lire des polars, c’est ce que j’arrive à écrire le mieux. Enfin, le mieux… Patiente dix ans pour trouver un excellent premier éditeur (Luigi Zuccante) qui cesse rapidement son activité. Patiente dix ans de plus pour trouver le second, le tout aussi excellent Jean-Louis Nogaro. Entre-temps, j’ai écrit les huit romans de la série « Erno » que les Éditions du Caïman commencent donc à publier en 2011. Je trouve la consécration en étant régulièrement invité au festival Corsicapolar et au Festival du roman noir et social de Vitry sur Seine, où ma formation de manutentionnaire lourd est reconnue à sa juste valeur.

Désormais à la retraite, en plus d’écrire et de participer aux corrections des textes publiés par les éditions du Caïman, je me promène avec mes appareils photos et grattouille de temps en temps sur mes guitares pour gaucher, avec une préférence pour l’accordage en Open G de feignasse.

Paternolli philippe 1

Date de dernière mise à jour : 02/10/2023