Festival du Roman Noir et Social de Vitry 4ème Edition, du 1er au 3 décembre 2023

CHEREL Guillaume

(détenteur du permis A et B mais préfère circuler à vélo).
Guillaume Chérel vit à Marseille. Né à Paris, il a grandi en banlieue parisienne (Bagnolet et Montreuil, en Seine-Saint-Denis), au sein d’une famille « coco », tendance Pif Gadget...
Après des études de lettres (Sorbonne Paris IV), il file aux États-Unis, où il marche sur les pas de Jack London, Kerouac et Hemingway (trois récits de voyage suivront chez Flammarion, Transboréal et au Castor Astral). Il a longtemps été journaliste indépendant (sport/culture/littérature/société), et a beaucoup voyagé (ex-URSS, Chine, Etats-Unis, Comores, Réunion, Guyane, Mongolie, Maghreb, Afrique…). Il a posé son sac, quelques années du côté de Toulouse, avant de revenir à Paris, de nouveau quitté pour s’installer à Marseille, où il travaille (parfois) comme animateur social. Mais il pense déjà à repartir… Du côté des montagnes où il rêve de construire sa « cabane » en bois.
Son premier livre, un polar, a paru dans la collection du « Poulpe » (« Tropique du Grand Cerf », 1997), dirigée par Jean-Bernard Pouy. Il fréquente assidûment le Festival Étonnants voyageurs de Saint-Malo, d’abord comme journaliste-modérateur (notamment avec Jim Harrison), puis comme auteur invité. Guillaume Chérel a obtenu, à deux reprises, l’ex-bourse Stendhal du ministère des affaires étrangères : en 2004, pour l’écriture du livre Les Pères de famille ne portent pas de robe, en 2008 pour la préparation de Sur la route again. En 2015, il bénéficie d’une résidence d’écriture à Madrid, en lien avec le service culturel de la mairie de Paris. Il a récemment animé des ateliers d’écriture auprès d’illettrés, à Amiens, et de détenus, au centre pénitentiaire du Pontet-Avignon. Mais aussi avec des seniors, dans le cadre de sa résidence d’écrivain au monastère de Saorge (Alpes-Maritimes), et d’adolescents délinquants, du côté de Nice, et des lycéennes, à Port-de-Bouc, et autres « minot » du côté de la vallée de
l’Huveaune (Bouches-du-Rhône).

Bibliographie
Série Jérôme Beauregard, détective Public

  •  Zarma le Zarbi, Fleuve, 1998
  •  Les Enfants rouges, Flammarion, 2001
  •  Prends ça dans ta gueule !, Rocher, 2006
  •  Cadavres, Vautours et Poulet au citron, Michel Lafon, 2018
  •  Last Exit to Marseille, Gaussen, 2023.

Autres romans

  •  La femme qui mangeait des fleurs. Meurtres en Réunion, Melmac Cat,       2021
  •  Un bon écrivain est un écrivain mort, Mirobole, 2016
  •  Les hommes sont des maîtresses comme les autres, Plon, 2013 (Pocket 2015)
  •  Les pères de famille ne portent pas de robe, Julliard, 2004, traduit en espagnol, par
  • Gema Moral Bartolomé, chez Artime, « Los padres de familia no llevan vestido »,
  • 2005.
  • Tropique du Grand Cerf, Ed. Baleine (Le Poulpe), 1998

 

Littérature pour la jeunesse

  •  Sur la piste de Liza, Thierry Magnier, 2000
  •  La Fille aux cheveux roses, Syros Jeunesse, collection Souris noire, 2004
  • Biographies et récits de voyage
  •  Hemingway : l’écrivain et son île, Le Castor Astral, collection Tombeau, 1998
  •  Jack London, le mangeur de vent, Flammarion, 2000, E-Fractions, 2014
  •  Sur la route again : aux États-Unis avec Kerouac, Transboréal, 2013

 

Essais

  •  Pablo Neruda, Amérique Latine, Plon / Fidelio, 2022.
  •  Mohamed Dridi : momo-le-turbulent, de la voyoucratie à la jet-set, Michel Lafon,
  • 2004.
  •  Le Fils caché de Trotsky, Christine Derrey, 2002
  •  L’autre monde de la Coupe, Les Essentiels, Milan, 1998.
  •  Les jeux olympiques, Hachette (collection Qui, quand, quoi ?), 1996.
  •  Leitura Furiosa, association Le Cardan (Amiens), 2010-2020, en direction des
  • personnes en difficulté avec la lecture et l’écriture…
  • Nouvelles et autres textes
  •  Le vieux motard javanais, littératures policières à Marseille, Melmac, 2023
  •  Les vagabonds des étoiles, revue « La première chose que je peux vous dire », en
  • résidence d’écriture au centre pénitentiaire du Pontet-Avignon (La Marelle / Agence
  • Régionale du Livre Provence-Alpes-Côte d’Azur), 2022.
  •  Secrets et histoires de Nos Abbey Road Français, en collaboration avec Manuel
  • Jacquinet, Malpaso/Radio Caroline Media, Fip, 2020.
  •  La soupe au lait de Rahan, Vrac vers un réseau d’achat en commun, 2020.
  •  Musiciens gitans de Flamenco et Yasmin Khadra, in « Collages résistant(s), de
  • Mustapha Boutadjine, Helvetius, 2015.

 

Ouvrages sous pseudonyme

  •  L’arnaqueuse, Police des mœurs, Pierre Lucas, Vauvenargues, 2008.
  •  L’a dit, l’a fait, G.S ; Koerel, Vauvenargues (Faits Divers), 2001.
  • Site : www.guillaume-cherel.fr / Facebook / Instagram
Cherel guillaume 1 copy

Date de dernière mise à jour : 20/10/2023